Chamanisme et Hypnose : deux approches complémentaires

Hypnose et chamanisme

Atelier de 2h
23 janvier 2024 de 19:00 à 21:00
Orateur(s)
Cette activité est terminée.

Activité réservée aux membres APH

Cabinet du Dre Sandra Richard,
5 rue d’Orbe , 2e étage,
1400 Yverdon-les-Bains

Découvrez tout ce que APH propose pour les hypnothérapeutes.

Devenez membre aujourd'hui !

Compte-rendu résumé

L’atelier sur le chamanisme et l’hypnose, mené par Bruno Hofstetter, a permis une immersion dans le chamanisme, soulignant ses différences avec l’hypnose, notamment dans l’approche moins structurée et l’implication de croyances en des forces extérieures pour la guérison. L’utilisation de la corde à nœuds a illustré comment des techniques peuvent se combiner pour aider à résoudre des blocages émotionnels, où chaque nœud dénoué symbolise une libération. L’importance du tambour a été mise en avant, utilisé pour calmer ou dynamiser les participants selon le rythme adopté.

Compte-rendu détaillé

L’atelier sur le chamanisme et l’hypnose dirigé par Bruno a offert une expérience immersive et éducative pour les participants. L’essence de l’atelier était de permettre une expérience directe du chamanisme, soulignant la pratique moins structurée par rapport à l’hypnose. Bruno a clarifié la distinction entre ces deux modalités, notant que l’hypnose fonctionne sur un plan horizontal, travaillant avec la psyché pour induire des changements, tandis que le chamanisme opère sur un plan vertical, invoquant des énergies spirituelles extérieures pour la guérison.

L’approche chamanique ne nécessite pas de structure rigide comme l’hypnose, mais repose sur une croyance en la guérison externe venant d’énergies ou d’esprits. Cela souligne la nécessité d’une croyance ou d’une foi dans les forces extérieures qui interviennent dans le processus de guérison, contrastant avec l’hypnose où aucune croyance particulière n’est requise pour que le processus soit efficace.

Bruno a utilisé des exemples concrets pour illustrer comment le chamanisme peut intégrer des éléments naturels et spirituels pour faciliter la guérison. Il a décrit des pratiques telles que le voyage chamanique, où les individus entrent dans une transe pour interagir avec des esprits et recevoir des guidances ou des guérisons. Ces interactions sont souvent non dirigées, permettant aux participants de recevoir ce dont ils ont besoin sans manipulation explicite ou suggestions dirigées comme en hypnose.

Un point crucial de l’atelier était l’importance de l’intention et de la non-structure dans le chamanisme. Bruno a expliqué que, contrairement à l’hypnose qui utilise des protocoles spécifiques pour traiter des problèmes spécifiques, le chamanisme laisse place à une expérience plus ouverte et guidée par les besoins spirituels du moment, souvent facilitée par des rituels comme le tambour ou des invocations.

L’atelier a également abordé la dimension thérapeutique du chamanisme, mettant en lumière comment cette pratique peut révéler et traiter des aspects profonds de la psyché qui sont autrement inaccessibles à des méthodes plus conventionnelles. Les participants ont appris comment les pratiques chamaniques peuvent compléter les approches thérapeutiques traditionnelles en atteignant des niveaux plus profonds de l’inconscient.

Protocole “La corde à nœuds”

L’atelier a exploré un protocole thérapeutique utilisant à la fois des techniques de chamanisme et d’hypnose pour aider à résoudre les blocages émotionnels et psychologiques. Le protocole, appelé “la corde à nœuds,” invite le participant à symboliser son blocage par des nœuds sur une corde, chaque nœud représentant un aspect spécifique du problème. Pendant la séance, le participant travaille à dénouer chaque nœud, symbolisant ainsi la libération des contraintes et la récupération de la fluidité personnelle.

Le processus commence par l’induction, où le participant est guidé à identifier et localiser ses blocages. Une fois cette localisation faite, le participant place la corde symbolique sur la zone affectée de son corps, où elle agit comme un cataplasme, absorbant les tensions. Progressivement, il est encouragé à défaire les nœuds, chaque action étant accompagnée de suggestions hypnotiques visant à renforcer la sensation de libération et de soulagement.

En chamanisme, cette approche est moins structurée mais similaire dans son essence. Le praticien chamanique peut utiliser des instruments comme le tambour pour accompagner le participant dans un voyage spirituel où les blocages sont confrontés et libérés avec l’aide d’esprits ou d’énergies guérisseuses. Le processus est intuitif et profondément ancré dans la croyance en une connexion avec des forces supérieures qui assistent dans la guérison.

Cette méthode illustre comment des techniques issues de traditions thérapeutiques différentes peuvent être intégrées pour offrir une expérience de guérison holistique, où le participant est activement impliqué dans son propre processus de guérison, facilitant ainsi un changement plus profond et personnel.

Le tambour

L’utilisation du tambour en chamanisme et en hypnose se fait souvent au rythme “Terre-Mère”, qui est calme et régulier, pour favoriser la relaxation et une connexion profonde. Cependant, pour dynamiser ou activer l’énergie des participants, il est possible d’adopter des rythmes plus rapides et intenses. Le tambour, en frappant contre ou autour de la personne, peut soit dynamiser soit calmer, selon le besoin thérapeutique spécifique. La position du tambour, sa cadence, et la manière dont il est joué influencent directement l’expérience et l’état de transe ou de relaxation des participants.

Le tambour, en frappant contre ou autour de la personne, peut soit dynamiser soit calmer, selon le besoin thérapeutique spécifique. La position du tambour, sa cadence, et la manière dont il est joué influencent directement l’expérience et l’état de transe ou de relaxation des participants.

Conclusion

L’atelier a non seulement fourni une introduction pratique au chamanisme par rapport à l’hypnose mais a également enrichi la compréhension des participants sur la façon dont ces pratiques peuvent se compléter pour une guérison holistique. Bruno a souligné que le choix entre ces modalités dépendrait des besoins individuels du client, de la situation, et surtout, de la disposition du praticien à naviguer entre ces deux mondes pour le bien-être de ses clients.

Description de l'activité

Introduction

Cette Atelier offre une occasion unique de découvrir comment un hypnothérapeute et chaman fait dialoguer l’hypnose et le chamanisme, et d’explorer leur potentiel thérapeutique. Une grande partie de l’atelier sera vécue de manière pratique.

Buts

Aperçu du Chamanisme
La session débutera avec une introduction rapide au chamanisme. Bruno abordera les aspects fondamentaux de cette pratique ancienne et son application dans le contexte moderne.

Séance Pratique
L’aspect central de cette formation sera l’expérience pratique sous la direction de Bruno. Vous aurez l’opportunité d’expérimenter des techniques qui combinent l’usage du tambour en soin direct et l’induction de l’état hypnotique. Cette partie vise à offrir des expériences sur la modification de l’énergie interne, la gestion du stress, et l’équilibrage des énergies masculines et féminines.

Intervenants

Bruno Hofstetter

Visitez son site

Bruno Hofstetter, mieux connu sous son nom chamanique “Akawulf”, est un professionnel aux multiples facettes, combinant la formation d’adultes, les pratiques chamaniques, et l’hypnothérapie. Membre de l’association APH, diplômé de la FSEA en formation d’adultes, praticien chamanique formé à la Fondation for Shamanic Studies sous la direction de Michaël Harner, et hypnothérapeute certifié par l’ECH, Bruno offre un accompagnement unique. Il se consacre à aider les individus dans leur recherche de sens, de bien-être, et de guérison, en exploitant leur propre potentiel de transformation.

Aujourd’hui, Bruno consacre sa vie à aider ceux qui, comme lui auparavant, sont en quête de sens dans leur vie. Sa pratique chamanique, initialement personnelle, s’est transformée en une mission de partage du savoir spirituel acquis auprès des esprits et lors de ses études à la FSS, ainsi que de ses voyages en Sibérie. En offrant un espace pour la transformation personnelle, Bruno guide ses clients vers une compréhension plus profonde d’eux-mêmes et du monde qui les entoure, leur permettant de trouver leur propre chemin de guérison et d’épanouissement.