Les phénomènes hypnotiques

Atelier de 2h
2 février 2016 de 19:00 à 21:00
Cette activité est terminée.

Activité réservée aux membres APH

Découvrez tout ce que APH propose pour les hypnothérapeutes.

Devenez membre aujourd'hui !

Compte-rendu de l'activité

Certaines parties du compte-rendu (par ex: fichiers, explication détaillée, etc.) sont réservées à nos membres. Le contenu pourra donc apparaître comme vide si vous n’êtes pas membre ou pas connecté avec votre compte.

Compte-rendu résumé

Premier atelier de l’année sur le thème des phénomènes hypnotiques. Les échanges entre participants ont révélé qu’il n’est pas évident pour tout le monde d’intégrer ces phénomènes dans le cadre thérapeutique.

Lévitation, catalepsie, anesthésie et mouvements incontrôlés sont souvent utilisés en hypnose de rue ou de spectacle… En quoi est-ce que cela nous concerne ?

Compte-rendu détaillé

Notre premier atelier de l’année portait sur les phénomènes hypnotiques. Cette thématique, parfois controversée, n’est pas toujours abordée en profondeur dans nos formations et les échanges entre participants ont révélé qu’il n’est pas évident pour tout le monde d’intégrer ces phénomènes dans le cadre thérapeutique.

Catalepsie totale Lévitation, catalepsie, anesthésie et mouvements incontrôlés sont souvent utilisés en hypnose de rue ou de spectacle. C’est pourquoi certains d’entre nous s’en méfient un peu ou ne voient pas leur utilité au sein de notre pratique.

Les phénomènes hypnotiques sont pourtant de puissants vecteurs de changement lorsqu’ils sont utilisés de manière métaphorique.

La lévitation d’une main peut, par exemple, permettre d’expérimenter la légèreté face à une problématique pesante (gestion du poids, deuil, déprime…) Une anesthésie pourrait offrir une nouvelle perception de la douleur, une catalepsie produire un sentiment de force et de sécurité, etc…

Il appartient à chaque praticien-ne de choisir le phénomène hypnotique le mieux adapté à la situation et à le mettre en oeuvre de manière adéquate.

D’autre part, observer que son corps réagit de manière inhabituelle et automatique permet de prendre conscience de la puissance de l’inconscient, ce qui favorise l’alliance conscient-inconscient et l’ouverture face au changement.


Durant cet atelier OH, plusieurs expériences ont été réalisées : catalepsie totale d’une participante, mains aimantées qui se rapprochent, lévitation du bras.

Les expérimentations ont plus ou moins bien fonctionné, soulignant la nécessité de faire preuve d’assurance pour contourner les résistances. En effet, la participation du sujet et l’engagement de son imaginaire sont essentiels pour obtenir l’effet attendu. Mais si le corps résiste, il est toujours possible de suggérer que le phénomène se produit à un autre niveau, de manière intérieure et encore plus profonde.

Ces expériences nous ont permis d’abord de bien rigoler et ensuite de faire quelques belles réflexions sur leur potentiel d’utilisation.

Les phénomènes provoqués se sont autant que possible orientées vers l’intégration et l’ancrage de ressources des personnes qui se sont prêtées à l’expérience.

Cet atelier riche en échanges et en découvertes a offert à chacun un point de vue différent sur les phénomènes hypnotiques et inspiré certains, peut-être, à plus et à mieux les utiliser.

Plusieurs d’entre nous ont exprimé le désir de s’entraîner plus à fond à ce sujet lors d’un prochain atelier OH. On remettra donc ça, c’est sûr !…

Témoignage :

J’ai beaucoup apprécié cet atelier du 02.02 sur les phénomènes hypnotiques.
Je remercie chacun de sa contribution.
Nos échanges m’inspirent dans ma pratique de l’hypnose ainsi que dans mon positionnement en tant que professionnel et crée des opportunités et des ouvertures. Bref tout ce que j’attends d’une association de professionnels.
A bientôt pour d’autres éclairages.
Caroline Wieland, Actualise
Pas les droits de visualisation, désolé !