Hypnose et sexualité

Un article de Marie Hugon

La sexualité est une des façons pour nous de prendre du plaisir, un peu comme le gastronome qui prend du plaisir à manger ou le mélomane avec son instrument de musique. C’est une ressource positive, une source d’épanouissement personnel et une source d’enrichissement au sein du couple

Tout comme le bonheur, la sexualité n’a rien d’inné. Ce n’est pas quelque chose qui arrive à l’improviste. La sexualité doit non seulement être préparée et cultivée, mais aussi protégée. Elle s’apprend, se découvre, lentement, au gré des expériences vécues. Elle a cette particularité d’évoluer avec l’âge et de se nourrir de notre vécu.

Les facteurs qui influencent notre sexualité

La sexualité évolue au fil des âges et peut être perturbée par de nombreux évènements inhérents à la vie quotidienne :

  • un manque de confiance en soi

  • une prise de poids

  • l’arrivée d’un enfant

  • un accouchement difficile

  • un déménagement

  • un licenciement

  • la perte d’un statut social

  • l’ennui

  • la maladie et certaines interventions chirurgicales

  • la prise de substances toxiques

  • les troubles du sommeil

  • et le stress…

Tout ces facteurs influencent fortement notre état émotionnel et perturbent notre relation au corps, comme nos propres sensations. Il me semble également important de préciser qu’il est difficile de conserver une sexualité épanouie (durant 20, 30, 40 ou 50 ans) dans une relation durable sans un certain travail sur soi, un investissement dans le couple qui mène à de nouveaux défis.

Dans 90% des cas, l’hypnose est un outil formidable pour résoudre les difficultés liées à la sexualité, car elles sont issues de causes non organiques. L’hypnose permet de lever les blocages et donne à la personne la possibilité d’avancer et de progresser.

La bonne nouvelle est que chacun d’entre nous a la capacité de développer et d’améliorer sa sexualité, à condition de le vouloir bien sûr ! Ce qui implique d’être curieux(se) et motivé(e).

La sexualité se bonifie avec l’âge et se développe harmonieusement lorsque l’on comprend comment notre corps et celui de l’autre fonctionnent. Et lorsque nous prenons conscience d’éventuelles difficultés, que ce soit dans notre vie personnelle ou relationnelle, nous partons à la recherche de solutions.

Pour rappel, un des phénomènes majeur du dysfonctionnement sexuel ou de l’inhibition sexuelle s’appelle l’auto-hypnose négative. Ce phénomène fut clairement démontré par D. Araoz (hypnose et sexologie, 1982). L’auto-hypnose négative, ce sont des croyances très fortes, souvent sous forme de pensées sombres ou d’auto-jugements, qui s’instaurent avec le temps et qui viennent bloquer l’évolution ou le changement.

La thérapie par l’hypnose

La thérapie par l’hypnose mène le sujet à se reconnecter à ses sensations, à ses capacités et à ses compétences, lorsqu’il en a été déconnecté(e) de façon temporaire. Elle permet d’accéder à l’inconscient et de remettre en cause les limitations ou les blocages. L’hypnose aide à créer un mouvement, comme un élan vers le changement.

Une anamnèse très approfondie parait indispensable afin d’évaluer tous les aspects de la sexualité :

  • la sexualité personnelle

  • la sexualité relationnelle

  • les fantasmes

Bien entendu, tous les aspects de la vie, affective, émotionnelle, professionnelle et sociale sont aussi abordés. L’anamnèse peut également se faire sous forme d’hypnose conversationnelle pour rattacher le patient à ses sensations et être au plus proche de ses expériences passées ou présentes.

Le travail d’accompagnement consiste, en premier lieu, à établir une liste des capacités du ou de la patiente. Ceci afin de faire surgir une prise de conscience sur ses propres ressources.

Prendre conscience de ses capacités est essentiel pour renforcer la confiance en soi. Avec un travail en hypnose, on guide le patient pour aller chercher toutes les ressources, dont il ou elle a besoin, pour se défaire de certains mécanismes néfastes ou générer de nouvelles habitudes plus saines, toujours en accord avec ses valeurs. Et ceci se fait grâce à l’appui des expériences vécues et des projets futurs verbalisés par le patient.

L’état hypnotique permet donc de développer des compétences déjà acquises, et d’en générer de nouvelles. Par exemple, si une personne a du mal à développer son imaginaire érotique du fait de barrières psychologiques (peur, stress, tabou social, éducation rigide), l’hypnose peut l’aider à lever ses barrières et à développer ses fantasmes tout en restant en accord avec ses valeurs. L’hypnose permet aussi de défaire de fausses croyances telles que « l’épanouissement sexuel est réservé aux autres car je ne ressent rien », ou « je n’ai pas droit au bonheur car je n’ai pas tout fait pour sauver mon couple ».

L’utilisation de la pyramide des niveaux logiques en état hypnotique permet à la personne d’aller chercher ses ressources au plus profond d’elle-même. Le trouble est d’abord identifié à un certain niveau de la pyramide, puis on cherche la solution dans le niveau supérieur.

Le travail sur la modification des perceptions est aussi très salvateur pour diminuer l’anxiété qui entrave un fonctionnement sain. Lorsque la personne est déconnectée de son corps on peut l’aider à se concentrer sur sa respiration et à faire un scan du corps pour lui permettre de mieux prendre conscience de toutes ses sensations.

L’hypnose devient alors un outil extrêmement puissant et agit comme un levier sur les blocages inconscients : que ce soit pour un manque de désir, des troubles érectiles, une éjaculation précoce, du vaginisme, des douleurs, une infertilité ou encore une incapacité à avoir un orgasme …

Hypnose et outils complémentaires

Pour renforcer les effets bénéfiques de l’hypnose, j’utilise l’EFT lorsque les émotions sont trop fortes et risquent d’entraver l’induction hypnotique. En agissant sur les circuits nerveux, l’EFT permet de rétablir un état émotionnel acceptable. Cela rend le travail hypnotique beaucoup plus efficient à mon sens. Je me sers aussi du Reiki pour apaiser les tensions du corps et de l’esprit, et redonner de l’énergie de vie. Les exercices pratiques donnés aux patients, comme tâche thérapeutique, font également partie intégrante de la prise en charge globale et vise le mieux être de ceux-ci.

En résumé…

N’attendez pas avant de consulter, il existe des solutions faciles à mettre en pratique. L’hypnose est un outil formidable qui peut vous aider à dépasser vos peurs et à résoudre des conflits intérieurs pour être épanoui(e) sous la couette !


Marie HUGON

Infirmière – Sexologue clinicienne
Hypnose – EFT – Reiki

2035 Corcelles
www.mariehugon.com

0


L’hypnose et les émotions

Hypnose et émotions

Un article de Tony Fiore

Apprendre à vivre avec nos émotions… Et si nous pouvions les écouter plutôt que de les refouler, les contrôler ou les gérer ?

Qui n’a pas de souvenirs, de pensées ou d’images qui réveillent une émotion désagréable (peur, tristesse, colère, dégoût,…) et avec elle des sentiments identiques?

Nos vies sont construites sur des croyances, souvent limitantes, des expériences qui laissent des traces, des empreintes dans notre corps-esprit. Cela crée des pensées, des actions, des réactions et des habitudes.

Si ces fonctionnements sont en accord avec toute notre personne, alors nous poursuivons notre chemin de vie ainsi ! Par contre, si cela nous empêche d’être heureux, libre, tranquille, serein,… il serait alors judicieux d’entreprendre un «travail».

 

Les principes du changement

Franz Alexander (1891-1964) appelle ceci une EEC ( expérience émotionnelle corrective ). On peut également comprendre cela comme un changement émotionnel perceptible, c’est-à-dire un changement de perceptions, d’état, par rapport à une situation handicapante, non pas en théorie mais en pratique !

On entend par là, que si nous vivons un changement émotionnel face à une situation bloquante, enlisante, qui tourne en boucle comme dans un labyrinthe, consciemment ou inconsciemment, notre état d’être sera différent et beaucoup plus en accord avec ce que nous pensons, ressentons, avons fait, faisons ou ferons.

Ceci est possible en état modifié de conscience, car tout ce que le cerveau imagine durant l’état hypnotique, il le vit intensément et le considère comme réel.

Changer la perception de notre réalité va donc nous permettre de résoudre des «problèmes».

Par exemple :

  • Si je n’ai plus peur d’être seul que se passe-t-il ?
  • Si je n’ai plus le vertige que se passe-t-il ?
  • Si je n’ai plus d’angoisse que se passe-t-il ?
  • Si j’ai confiance en moi que se passe-t-il ?
  • Si je ne fume plus que se passe-t-il ?
  • Etc…

De ce fait, l’hypnose et ses dérivés sont une voie royale, d’excellents moyens d’atteindre ces changements émotionnels qui vont permettre de déraciner le «problème» et d’installer la «solution» en profondeur, ceci dans le respect et la bienveillance.

Comment procède l’hypnose ?

Il y a plusieurs moyens qui mènent tous au même endroit : la connexion à nos fantastiques ressources intérieures, notre trésor bien caché dans ce qu’on peut appeler «l’inconscient».

Les outils sont nombreux, comme le ciblage, le recadrage, la symbolique, les sous-modalités, la visualisation, les tâches thérapeutiques paradoxales, etc…

Ces outils permettent à notre guide intérieur de changer, transformer, réparer, créer une façon de vivre en congruence face à une situation auparavant perturbante voir handicapante, sans jugement ni culpabilité, de façon rapide et ainsi se donner le droit d’être dans la joie et l’harmonie.

A ce moment-là, on EST soi-même et NON PAS ce que les autres ou le monde aimeraient que l’on soit.


Tony Fiore0
Tony Fiore

Hypnose Ericksonienne, EFT, déblocage psycho-émotionnel, coaching sportif

route des Bosses 32 – Le Locle Suisse
https://www.hypnose-coaching-eft.ch/

0


 

Hypnose et Maternité

Hypnose et Maternité

Un article de Juliana Mordant

A plus d’un stade, l’expérience de la maternité nous submerge, nous amène à douter de nos capacités de mère, de compagne, de femme.

Il est essentiel de pouvoir revenir à soi

Lors de moments de doute, il n’est pas rare de chercher à recevoir une validation extérieure afin de justifier un rôle dans lequel nous pouvons avoir du mal à prendre notre place; l’avis du cercle familial, des amis, ou très souvent de ce que nous trouvons sur les réseaux sociaux et internet.

Le stress, les angoisses et la fatigue, couplées à des sources d’information ou de désinformation nombreuses sur un sujet aussi vaste que la maternité, peuvent profondément ancrer des sentiments de culpabilité voire d’échec sur notre rôle de mère, jusqu’à parfois même remettre en question notre rôle de femme sur tous les plans.

Face à ces doutes et questionnements, un retour à soi et une connaissance de nos propres capacités et ressources s’avère essentiel pour retrouver toute confiance.  

Hypnose et périnatalité

Grâce à l’état modifié de conscience et l’exploration de nouveaux comportements, l’hypnose intervient comme une méthode de découverte de son propre espace intérieur, la possibilité de se créer un lieu unique, dans lequel prendre du recul et s’approprier de nouveau ses capacités en toute confiance. 

Ce sont ces réflexions qui m’amènent à proposer des ateliers d’auto-hypnose pour mamans, peu importe l’âge de leurs enfants, afin quelles puissent bénéficier d’outils concrets et faciles à mettre en place dans leur quotidien pour découvrir l’état hypnotique et profiter d’une bulle de calme rien qu’à elles.

Programme d’auto-hypnose

Au programme de ces ateliers :

  • Découvrir bases de l’auto-hypnose à travers des exercices simples et rapides
  • Rebâtir un espace de confiance et de paix intérieure et se libérer de la culpabilité
  • Profiter d’un bilan émotionnel en tant que mère et en tant que femme
  • Partager son expérience de la maternité dans un cadre bienveillant. 

Lors de ces moments riches en échanges, chaque maman peut partir à la découverte de ce qui lui manque pour retrouver sérénité et confiance, pour oser affirmer son besoin de temps personnel et aussi pour se rapprocher de ses capacités et richesses de femme. 

Étant moi même maman de deux enfants, j’ai régulièrement besoin de pouvoir profiter de quelques minutes, afin de me reconnecter à des ressources de confiance, de calme, de paix intérieure : un sas de décompression nécessaire pour récupérer de l’énergie et me sentir de nouveau disponible pour mes enfants ! 

Quelque soit la raison pour laquelle nous pratiquons l’hypnose, elle nous permet de nous rendre absent à ce qui nous entoure, pour permettre l’émergence de quelque chose d’inattendu et qui vient de soi.



Juliana Mordant

Hypnose Ericksonienne, confiance en soi, préparation à la naissance, post-partum

Boulevard des Tranchées 44 – 1207 Genève Suisse
www.cabinetjm.ch

0